Systèmes de transport pneumatiques pour l’industrie cimentaire.

Trouver le système de stockage adéquat n’est plus le seul critère pour les entrepreneurs, aujourd’hui ; la question du système de transport se pose aussi. En particulier quand le produit est entreposé longtemps, que le système doit fonctionner parfaitement, à haut débit et sans oublier que le tout doit fonctionner avec le moins d’énergie possible. Dans les cimenteries le débit se situe entre 1000 t/d et 3000 t/d, il faut donc que tous ces critères soient remplis.

Outre les procédés mécaniques, (convoyeur a bandes, etc.) un autre système de transport se prête parfaitement aux procédés de fabrication du ciment. Le transport pneumatique se compose de phase dense avec sas sous pression, de phase diluée avec écluse rotative ou avec rigole de transport pneumatique. Les tâches à exécuter ainsi que les exigences de la future installation sont les critères principaux pour le choix du système. Les trois techniques ont l’avantage d’un système de transport clos, c’est à dire un impacte moindre sur l’environnement.

Le transport pneumatique en phase diluée, par exemple, est utilisé pour l’alimentation de charbon pulvérisé dans les fours tubulaires rotatifs et les calcinateurs. Comme ces poussières sont extrêmement abrasives, il faut que le système de transport, tout particulièrement la tuyauterie résiste à l’usure. C’est pour cela que l’on utilise entre autre un revêtement en céramique ou des coudes spéciaux. Pour le transport pneumatique en phase dense, il ne faut pas négliger la corrosion, même si la vitesse de transport n’est que de 5-25 m/s (20-35 m/s pour le transport pneumatique en phase diluée). L’usure dépend des caractéristiques des particules (dureté, taille et forme du grain), de la vitesse de transport (formule : usure = K*vⁿ ; K = constante, v = vitesse, n = 2-6) et des facteurs extérieurs (température du produit, quantité de produit à transporter).

Depuis quelques années les cimenteries transportent toujours plus souvent des combustibles secondaires (boues d’épuration, etc.) au lieu de poussière de charbon. Les boues d’épuration sont en partie transportées à l’aide de systèmes pneumatiques en phase dense ou diluée.

Le clinker (= ciment), moulu à l’aide d’un broyeur à billes est transporté dans les silos à l’aide de transport pneumatique en phase dense. Le produit tombe dans un sas sous pression. À l’aide d’air comprimé il est ensuite propulsé dans les tuyaux avec une pression de 3 bar. Pour augmenter le rendement et permettre une exploitation constante on peut utiliser deux sas. Quand l’un propulse le produit, l’autre se recharge.

Un point très important dans le transport pneumatique est le conditionnement de l’air. Comme le ciment humide s’agglutine et forme des grumeaux, il faut que l’air comprimé utilisé soit déshumidifié.

Outre le transport de ciment, le transport pneumatique en phase dense est également utilisé pour convoyer les cendres volantes. Combiner un sas sous pression avec une tuyauterie spéciale (tuyaux de dérivation interne) permet de transporter les produits abrasifs à faible allure. En plus d’une faible usure ce système permet un transport sûr tout en évitant de boucher les tuyaux.

Les systèmes de transport pneumatiques utilisés pour le ciment sont également employés dans le transbordement du ciment. Par exemple pour le chargement ou le déchargement de bateaux ou de wagons. En été 2009, Gericke a pu avec succès mener a bien l’installation d’un système de transport pneumatique en phase dense de la marque pneuwork®. Ce système, dédié au déchargement de ciment, a été construit pour l’entreprise Transportbeton GmbH & Co. KG Wien. Le but de l’installation était de pouvoir décharger les wagons citerne et convoyer le ciment à une vitesse de 50-55 t/h jusqu’aux deux silos, situés à environ 200m du point de déchargement.

La compagnie de chemins de fer gare les 5 wagons citerne en position de déchargement chez le client et les vide par le biais d’une colonne de production. Les wagons citerne se composent de 4 citernes contenant chacune 13m³ et ont une pression de décharge maximale de 2 bar. Elles ont également un fond d’aération et une sortie latérale DN80. Chaque wagon comprenant 4 citernes possède 2 points d’insertion, chacun possédant des tuyaux aux dimensions DN125 et DN 150. Les points d’insertion disposent d’une soupape d’arrêt et sont reliés à la tubulure latérale par une canalisation souple. En plus du conduit d’alimentation, une conduite d’arrivée d’air est posée ; elle permet d’acheminer l’air comprimé au wagon citerne par 5 raccords. À côté de la voie est installé un compresseur à vis (1.9 kW/t de matériaux transporté) qui fournit l’air comprimé nécessaire. Pour répartir le ciment sur les deux silos une station de distribution avec deux poussoirs ont été livrés. Un poste d’entrée devant le silo était également prévu pour pouvoir le remplir tout en préservant le ciment.

En dehors des systèmes pour décharger les wagons citerne Gericke livre des systèmes conçus spécialement pour le transport de matériaux abrasifs, délicats ou pour des matériaux en vrac à température plus élevée pour un débit allant de 100 kg/h jusqu’à 200 t/h. Les versions standard sont conçues pour des températures allant jusqu’à 300° C et supportent une pression maximale de 6 bar.

La construction et la composition des sas ainsi que l’équipement associé ont pour caractéristiques robustesse et fiabilité et ils remplissent les exigences du marché. Les émetteurs sont équipés de cônes ou de socles fluidisant, un cône d’entrée anticorrosion étanchéise l’émetteur. Les aiguillages et les pipes de dérivation complètent le système pneuwork®. Les composants sont ajustés aux différentes exigences nécessaires.

pneuwork® est une technologie et une marque du groupe Gericke.

N'hésitez pas à nous contacter.

Contact